[RESULTATS] : Retour sur les principaux résultats de la saison 2019

>>> FULL DISTANCE

 

IRONMAN WORLD CHAMPIONSHIP HAWAII | 13 octobre 2018

> Vincent Darcq ➡️ 9h20’31. 66ème M30-34 & 270ème scratch. NAT : 1h03’49 | VELO : 4h50’29 | CAP : 3h20’43 ;

VELO
Cibles : 220 W NP, 210 W avg & 150 BPM avg
Réalisé : 215 W NP, 207 W avg & 152 BPM avg

CAP
Cibles : 4’40 /km & 160 BPM avg
Réalisé : 4’44 /km & 147 BPM avg

Vincent réalise une course à son meilleur niveau de performance. Ses allures sont totalement conformes à ce qui avait été envisagé en amont de l’épreuve. Il réalise un très bon marathon en rencontrant pourtant une baisse de régime au 30ème kilomètre.

> Pascal Rojas ➡️ 9h35’34. 10ème M50-54 & 429ème scratch. NAT : 1h01’41 | VELO : 4h48’04 | CAP : 3h38’11 ;

VELO
Cibles : 230 W NP, 220 W avg & 125 BPM avg
Réalisé : 216 W NP, 200 W avg & 125 BPM avg

CAP
Cibles : 4’45 /km & 135 BPM avg
Réalisé : 5’09 /km & 127 BPM avg

10ème de son AG et pourtant Pascal ressent une légitime petite déception. En effet, le top 5 était tout à fait accessible au vu de son profil et de ce qu’il a déjà réalisé sur la Grande Île. Mais la réalité est que la fatigue est sévèrement apparue dès la 1ère heure du marathon. Même avec un affûtage débuté bien en amont de la course, une lassitude est apparue au cours de ses dernières grosses séances d’entrainement, probablement en raison d’une saison très étirée.

> Julien Drouault ➡️ 10h03’24. 151ème M35-39 & 758ème scratch. NAT : 1h04’48 | VELO : 5h02’30 ;

VELO
Cibles : 210 W NP, 200 W avg & 160 BPM avg
Réalisé : 200 W NP, 192 W avg & 162 BPM avg

CAP
Cibles : Pas de cible prédéfinie
Réalisé : 5’25 /km & 150 BPM avg

Notre 1er rookie s’en est bien sorti. Il s’agissait de son 3ème IM de l’année après l’Afrique du Sud et Roth. En difficulté à Roth, l’objectif était pour Ju de découvrir l’épreuve et de vivre une belle expérience en prenant ses distances avec l’aspect chronométrique de la chose.

> Samuel Pourchez ➡️ 10h45’47. 184ème M45-49 & 1212ème scratch. NAT : 1h06’17 | VELO : 5h14’39 | CAP : 4h13’40 ;

Notre 2ème rookie n’a pas abordé la course dans les meilleures conditions puisqu’il a contracté un zona lors de l’ultime mois de préparation. Il faut ajouter à ceci une arrivée tardive sur l’île en raison de ses contraintes professionnelles. Il s’en sort malgré tout de fort belle manière.

News_Blog_27112018 (2)

 

IRONMAN BARCELONE | 30 septembre 2018

> Tanguy Flao ➡️ 9h58’10. 282ème scratch & 41ème M30-34. NAT : 1h05’28 | VELO : 5h06’45 | CAP : 3h36’48 ;

Le grand objectif de Tanguy était de passer sous la barre des 10h. C’est chose faite après avoir bataillé dur sur le marathon pour y arriver. Bravo !

VELO
Cibles : 180 W NP, 170 W avg & 150 BPM avg
Réalisé : 177 W NP, 166 W avg & 149 BPM avg

CAP
Cibles : 5’10 – 5’20 /km & 160 BPM avg
Réalisé : 5’11 /km & 159 BPM avg

Tanguy réalise une très bonne course en tous points conforme à son profil de performance.

News_Blog_27112018 (1)

> Dimitri Martin ➡️ 10h36’55. 592ème scratch & 125ème M40-44. NAT : 1h15’23 | VELO : 5h11’20 | CAP : 4h01’32 ;

Le petit nouveau BPC établit son nouveau record sur IM bien que la performance soit encore en-deçà de ce qu’il a sous le capot. Une erreur d’alimentation a sans doute induit la dérive sur le marathon.

VELO
Cibles : 200 W NP, 190 W avg & 140 BPM avg
Réalisé : 180 W NP, 170 W avg & 135 BPM avg

CAP
Cibles : 5’00 /km & 145 BPM avg
Réalisé : 5’46 /km & 121 BPM avg

> Gilles de Chalvron ➡️ 10h48’04. 702ème scratch. 40ème M50-54. NAT : 1h11’59 | VELO : 5h23’32 | CAP : 4h00’39 ;

VELO
Cibles : 200 W NP, 190 W avg & 145 BPM avg
Réalisé : 174 W NP, 155 W avg & 137 BPM avg

CAP
Cibles : 5’30 /km & 155 BPM avg
Réalisé : 5’42 /km & 146 BPM avg

Gilles boucle son 2ème IM de la saison à des intensités d’effort inférieures à celles de l’IM Nice. Les indices d’avant course laissaient présager que son niveau de forme était moins bon qu’en juin. Sa performance reste toutefois très correcte.

 

IRONMAN ITALIE | 23 septembre 2018

Jean-Brice Combebias ➡️ 9h51’54. 38ème M40-44 & 165ème scratch. NAT : 1h01’25 | VELO : 5h00’49 | CAP : 3h38’45.

Une excellente performance pour JB ! Sur un parcours aux exigences différentes, il retranche tout de même 56 minutes à son chrono de Nice 2017 > 3′ de mieux en natation, 41′ en vélo et 14′ en course à pied.

> Philippe Rocha ➡️ 10h25’08. 44ème M45-49 & 317ème scratch. NAT : 1h09’33 | VELO : 5h08’55 | CAP : 3h55’00.

Nous n’alllons pas nous raconter d’histoires, l’objectif n’est pas atteint. Phil pouvait sans prétention viser un Sub 10. Il réalise un vélo 20 W en dessous de sa cible ce qui aurait dû lui permettre de courir sans problème à 4’50 /km. Un moment de réflexion va être nécessaire pour débusquer les causes et avancer des solutions.

> Florian Casse ➡️ 10h25’29. 16ème M25-29 & 322ème scratch. NAT : 1h14’10 | VELO : 5h10’01 | CAP : 3h48’06.

Flo s’est révélé sur cette course. En 2017, il bouclait son 1er IM 70.3 à Vichy en 5h16’13. 1 an après, il va plus vite sur la distance double. Il réalise un très bon marathon précisément à l’intensité ciblée (5’30 /km & 150 BPM).

> Marianne Geisler ➡️ 12h03’12. 16ème W30-34 & 92ème féminine. NAT : 1h08’05 | VELO : 6h20’43 | CAP : 4h17’13.

Un beau chemin a été parcouru par Marianne depuis octobre 2014, période où elle a débuté les sports d’endurance. En Italie, elle franchit pour la 1ère fois la finishline d’un Ironman en réalisant une course solide. A noter son excellent temps natation par rapport à ce qu’elle a réalisé par le passé. Tout finit par se mettre en place avec la pugnacité et la répétition ! Il faut être patient.

News_Blog_27112018 (22)

> Christian Rolando ➡️ 13h10’50. 3ème M65-69 & 1525ème scratch. NAT : 1h19’38 | VELO : 6h22’20 | 5h10’14.

Christian s’était lancé le défi de boucler 2 IM au cours de la saison. Défi réalisé avec succès même si la fatigue de l’IM Nice était encore bien présente. Il concrétise malgré tout une très bonne performance à 25′ de son meilleur chrono.

News_Blog_27112018 (21)

 

IRONMAN VICHY | 26 août 2018

La journée a été particulièrement réjouissante pour les BPC avec des performances de très bonne facture.

Pour résumer :
> 3 chronos Sub 9h30′ (+ 1 chrono en 9h31′)
> 3 Top 50 scratch
> 4 Top 10 AG
> 100% des objectifs de performance atteints.

> Bastien Pla ➡️ 9h14’47 [PR]. 7ème M30-34 & 22ème scratch. NAT : 1h04’29 | VELO : 4h50’29 | CAP : 3h12’47 ;

VELO
Cibles : 230 W NP & 125 BPM avg
Réalisé : 235 W NP, 231 W avg & 129 BPM avg

CAP
Cibles : 4’35 /km & 135 BPM avg
Réalisé : 4’41 /km & 135 BPM avg

Bastien réalise incontestablement sa meilleure performance sur IM en couplant un segment vélo et course à pied à son meilleur niveau.

> Julien Tavernier ➡️ 9h17’14. 6ème M35-39 & 24ème scratch. NAT : 1h00’05 | VELO : 4h55’52 | CAP : 3h14’58 ;

VELO
Cibles : 240 W NP & 120 BPM avg
Réalisé : 243 W NP, 236 W avg & 120 BPM avg

CAP
Cibles : 4’30 /km & 130 BPM avg
Réalisé : 4’42 /km & 124 BPM avg

Pour son 3ème IM, Julien réalise sa meilleure performance sur IM (puissance développée + allure). La maîtrise de son marathon après un gros effort sur le vélo n’est pas encore totale.

> Beranger Serres ➡️ 9h21’34 [PR]. 10ème M25-29 & 35ème scratch. NAT : 55’29 | VELO : 5h00’27 | CAP : 3h16’56 ;

VELO
Cibles : 230 W NP & 140 BPM avg
Réalisé : 226 W NP & 141 BPM avg

CAP
Cibles : 4’45 /km & 150 BPM avg
Réalisé : 4’48 /km & 148 BPM avg

Immense joie pour Bérang’ qui réussit à boucler un marathon en totale maîtrise pour la 1ère fois.

News_Blog_27112018 (14)

> Armel Le Floch ➡️ 9h31’45. 7ème M45-49 & 56ème scratch. NAT : 57’16 | VELO : 5h11’53 | CAP : 3h15’33 ;

VELO
Cibles : 200 W NP & 140 BPM avg
Réalisé : 202 W NP, 193 W avg, 140 BPM avg

CAP
Cibles : 4’30 /km & 150 BPM avg
Réalisé : 4’46 /km & 134 BPM avg.

Armel boucle cet IM à son meilleur niveau, ce qu’il n’avait plus réussi à faire depuis 2015.

> Vincent Fournier ➡️ 10h37’25 [PR]. 57ème M35-39 & 282ème scratch. NAT : 1h12’22 | VELO : 5h25’45 | CAP : 3h44’26 ;

VELO
Cibles : 195 W NP & 130 BPM avg
Réalisé : 196 W NP, 194 W avg & 130 BPM avg

CAP
Cibles : 5’20 /km & 140 BPM avg
Réalisé : 5’28 /km & 141 BPM avg

Grosse satisfaction pour Vincent qui réussit à boucler son marathon en 3h45’. Ses 4 précédentes expériences sur IM s’étaient conclues par des marathons en plus de 4h15’.

> Mathieu Pierda ➡️ 11h16’10 [PR]. 63ème M40-44 & 465ème scratch. NAT : 1h17’41 | VELO : 5h40’13 | CAP : 4h02’07 ;

VELO
Cibles : 210 W NP & 135 avg
Réalisé : 205 W NP, 188 W avg & 128 BPM avg

CAP
Cibles : 5’40 /km & 145 -150 BPM avg
Réalisé : 5’48 /km & 146 BPM avg

Mathieu est sur son petit nuage. Pour sa 1ère expérience sur IM, il réussit à maîtriser son effort de bout en bout et réalise une performance en totale adéquation avec son profil de performance.

 

IRONMAN COPENHAGUE | 19 août 2018

> Anthony Cadario ➡️ 9h09’09. 20ème Pro & 55ème scratch. NAT : 55’11 | VELO : 4h56’45 | CAP : 3h11’49.

Anthony a souhaité évaluer ses capacités de récupération en plaçant cette course 3 semaines après l’IM Zürich. La fatigue était bien présente comme le témoigne la dégradation de la relation FC / Puissance (une quinzaine de watts de perdus pour la même charge interne). Sa gestion de course plus linéaire, lui permet de réaliser un marathon légèrement plus rapide qu’à Zürich (4’36 /km vs 4’43 /km).
L’objectif était de réaliser un Sub 9. Il n’est pas atteint. Nous pouvons tout de même apprécier sa capacité à enchaîner 2 IM rapprochés à son niveau moyen de performance.

IRONMAN ZÜRICH | 29 juillet 2018

> Vincent Darcq ➡️ 9h20’32. 4ème M30-34 & 32ème scratch. NAT : 1h07’25 | VELO : 4h59’07 | CAP : 3h08’35 ;

Sur le segment vélo, Vincent avait pour cible 225 W NP. Il réalise 223 W NP, 210 W avg & 152 BPM avg. La FC est légèrement plus haute que prévue mais ce sera sans incidence sur la suite de sa course. Il réalise l’objectif chronométrique prévu : légèrement moins de 5h.
Sur le marathon, son allure cible moyenne était de 4’30 /km avec une FC de 150 BPM. Il court les 42kms à 4’29 /km & 149 BPM avg.
Cette excellente prestation lui permet de décrocher son Kona Slot

> Anthony Cadario ➡️ 9h26’19. 19ème Pro & 38ème scratch. NAT : 59’01 | VELO : 5h05’21 | CAP : 3h17’36 ;

Pour espérer se rapprocher du top 10, Anthony avait pour stratégie de « se faire la peau » en natation et sur le début du vélo pour rester au contact de ses concurrents.
Son profil puissance lui permet de rouler à 235 W NP. Or, il boucle les 90 premiers kilomètres à 254 W NP. La fatigue fera son apparition sur le 2ème tour. Au final, il boucle les 180kms vélo à 227 W NP. Son début de course en dehors de sa zone de confort impacte aussi fortement son marathon qu’il court à une allure de 4’43 /km (cible : 4’20 /km). Il devait tenter cette stratégie.

> Vincent Boucher ➡️ 11h39’43. 95ème M35-39 & 504ème scratch. NAT : 1h23’18 | VELO : 5h23’25 | CAP : 4h45’55 ;

Vincent réalise un segment vélo conforme à ses cibles :
Cibles : 230 W NP & 130 BPM avg.
Réalisé : 228 W NP, 203 W avg & 129 BPM.
Toutefois, il passe plus de 10’ largement au-dessus de son 2ème seuil ventilatoire à 300 W dans The Beast, ce qui n’est clairement pas une allure adaptée. Il réalise d’ailleurs le 2ème passage à 40 W de moins.
Est-ce une des raisons expliquant la dérive rencontrée sur le marathon où il s’éteint au bout de 1h20’ de course ?

Dominique Ancelin ➡️ DNF.

Dom abandonne sur le marathon après un segment natation en 1h09’00 et un segment vélo en 5h21’27.

 

IRONMAN MAASTRICHT | 05 août 2018

> David Prunier ➡️ 10h18’05. 25ème M35-39 & 136ème scratch. NAT : 1h12’30 | VELO : 5h15’15 | CAP : 3h41’01.

David a débuté un coaching BPC après sa contre-performance en Afrique du Sud (4h17’ sur le marathon). L’objectif était de mieux maîtriser sa course sans connaitre de grosse défaillance. C’est chose faite avec un marathon couru à une allure moyenne de 5’20 /km (cible : 5’00 – 5’10 /km) après un vélo conforme à son niveau de performance.

> Aurélia Davry ➡️ 12h16’09. 10ème W35-39 & 64ème féminine. NAT : 1h39’06 | VELO : 6h23’19 | CAP : 4h04’04.

Après sa préparation pour l’IM 70.3 Barcelone, Aurélia s’est lancée le défi de terminer son 1er IM. Objectif atteint ! Elle débute sa journée par une performance natation bien en deçà de ce qu’elle peut réaliser. La situation s’arrange largement ensuite puisqu’elle enchaîne avec les 180 kms vélo à l’intensité exacte ciblée en amont (170 W NP). En CAP, son allure cible était de 5’50 /km. Elle réalise son marathon à une allure moyenne de 5’52 /km.

 

IRONMAN FRANKFURT | 08 juillet 2018

> Benjamin Thenot ➡️ 9h40’01. 20ème M30-34 & 85ème scratch. NAT : 1h00’16 | VELO : 5h09’38 | CAP : 3h23’21,

Cette année, la distance du parcours vélo de Francfort était de 185 km (il faut 8′ pour parcourir 5 km à 37 km/h).

Ben réalise une natation en cohérence avec son niveau du moment. Sur le vélo, il connait une sérieuse baisse de régime à mi-parcours (282 W avg sur 90 kms puis 233 W sur les 90 derniers). En course à pied, il part à l’allure préalablement ciblée (4’30 /km) avant de ralentir fortement sur le 2ème semi pour terminer à une allure moyenne de 4’50 /km. Il améliore toutefois nettement son temps marathon de Roth 2017 (3h23′ vs 3h40′).

Cette course ne s’est pas déroulée dans les meilleures conditions pour lui (emprunt d’un vélo de CLM une semaine avant la course, contrariété dans sa préparation terminale en CAP + un ensemble de petit détails… qui n’en sont pas).

Ben possède une grosse marge de manœuvre pour améliorer cette performance. Etant donné qu’il ambitionne mieux, cette course va lui permettre d’être plus réceptif à la nécessité de mieux contrôler l’ensemble des facteurs clés de la performance sur IM.

 

CHALLENGE ROTH | 1er juillet 2018

100% des BPC sont Finishers de cette édition 2018.

> Olivier Bertuzzi ➡️ 9h41’18. 24ème M40-44, 164ème place & 6ème championnat du monde Pompiers. NAT : 57’34 | VELO : 5h09’22 | CAP : 3h29’36.

Très bonne performance pour Oliv’. Il nage pour la 1ère fois sous les 58’ (1’31 /100m au GPS). Il développe une puissance de 220 W NP & 208 W avg sur les 5h09’ de vélo (131 BPM avg), conforme à son niveau de performance. Il enchaine avec un marathon à une allure de 5’03 /km (132 BPM avg). Il parcourt les 27 premiers kilomètres en métronome à une allure de 4’45 /km, moment où le parcours quitte le canal pour empreinter une route plus escarpée. Il s’agit de son 2ème marathon le plus rapide sur IM (3h25’50 à Barcelone sur un terrain beaucoup plus plat).

> Julien Drouault ➡️ 10h23’43. 103ème M35-39 & 464ème scratch. NAT : 1h04’38 | VELO : 5h03’55 | CAP : 4h10’50.

Julien a vécu une journée difficile. La fatigue est apparue dès le km 150 à vélo. Ses datas doivent encore être analysées pour apprécier la gestion de son effort. Sur le marathon, il court les 18 premiers kilomètres à une allure de 4’30 /km avant de décrocher complètement. Il connait un regain d’énergie sur les 10 derniers kilomètres en courant autour de 5’10 /km. Julien éprouve des difficultés à récupérer des grosses séances de préparation depuis l’Ironman Afrique du Sud. Il n’a pas appréhender la course avec un bon feeling.

News_Blog_27112018 (25)

> Thomas Fauquet ➡️ 10h25’53. 109ème M30-34 & 480ème scratch. NAT : 1h10’48 | VELO : 5h15’38 | CAP : 3h54’44.

Très bonne performance de Thomas qui revient du diable Vauvert. Atteint d’une mononucléose, sa participation à Roth était compromise il y a encore 6 semaines. Il améliore son chrono final de 5 minutes par rapport à 2017. A vélo, il roule 4 minutes moins vite mais développe la même puissance moyenne (201 W avg & 211 W NP). Il retranche 10 minutes à son temps marathon.

> Badr Rharbi ➡️ 11h05’22. 202ème M35-39 & 906ème scratch. NAT : 1h04’56 | VELO : 5h41’02 | CAP : 4h05’38.

Très bonne performance pour Badr qui aurait sans doute pu aller encore plus vite. En effet, le sociétaire de Nanterre s’est retrouvé totalement bloqué du dos après le voyage en voiture. La douleur l’a contraint à se relever sur le vélo et lui a posé des difficultés lors des transitions (T2 en 10’00 alors qu’elle peut se réaliser en 2’00). Il a même dû consulter un médecin avant de s’élancer sur le marathon… Au final, il est très proche de ses chronos cibles, ce qui laisse penser que son niveau de forme était très bon.

> Valentin Pajot ➡️ 11h53’55. 298ème M40-44 & 1468ème scratch. NAT : 1h06’40 | VELO : 5h50’09 | CAP : 4h48’21.

Val est loin de ses meilleurs chronos mais il a réalisé la course quasiment sans entrainement.

> Benjamin Pernet ➡️ 8h32’04. 1er amateur & 16ème scratch. NAT : 47’57 | VELO : 4h32’48 | CAP : 3h07’19.

News_Blog_27112018 (7)

 

IRONMAN KLAGENFURT | 1er juillet 2018

> Laurent Hermant ➡️ 10h29’51. 54ème M45-49 & 399ème scratch. NAT : 1h07’13 | VELO : 5h41’38 | CAP : 3h32’57.

Très bonne performance pour Laurent qui réalise sa meilleure prestation sur IM. Une crevaison au 50ème kilomètre vélo a pourtant fortement contrarié son plan de course. Il réalise un marathon solide avec un sentiment de parfaite maîtrise jusqu’au 28ème kilomètre. Et comme pour tout IM, les derniers kilomètres ont mis à l’épreuve sa capacité à tolérer la douleur.

> Nicolas Katancevic ➡️ 10h52’16. 108ème M30-34 & 577ème scratch. NAT : 1h09’32 | VELO : 5h46’03 | CAP : 3h47’16.

Nico réalise pour la 1ère fois une course pleine sur distance IM. Ces précédentes performances étaient de 12h31′ à Vichy en 2016 et 12h51′ à Zürich en 2017. Il retranche donc plus de 1h30′ par rapport à Vichy.
Il réalise les segments vélo et course à pied parfaitement dans les intensités d’effort ciblées en amont de la course (respectivement 145 BPM avg et 150 BPM avg). Du bon boulot !

> Vincent Fournier ➡️ 11h35’22. 186ème M35-39 & 991ème scratch. NAT : 1h06’15 | VELO : 5h23’58 | CAP : 4h52’05

Vincent n’a pas été en mesure de réaliser une course en rapport avec son profil de performance. Le résultat était peut-être scellé avant même que la course ait débuté : oubli des produits énergétiques dans le réfrigérateur de l’hôtel et une approche de la course pas des plus reposante. Son 5ème IM sera le bon !

 

IRONMAN NICE | 24 juin 2018

100% des BPC sont finishers de l’édition 2018, ce qui représente une belle satisfaction. En ce qui concerne les chronos, comme pour toute aventure IRONMAN, il y a eu des joies immenses mais aussi quelques déceptions.

> Aude Canaguier ➡️ 10h54’02. 6ème W30-34 & 18ème féminine scratch. NAT : 1h02’06 | VELO : 5h53’23 | 3h48’33 ;

Très bonne performance pour Aude qui s’est sentie de mieux en mieux au fil de la journée. Dommage qu’elle ait été ennuyée par des problèmes intestinaux en course à pied. Elle réalise du coup son marathon en negative split (2ème semi plus rapide que le premier).

News_Blog_27112018 (3)

> Laure Pinot ➡️ 13h32’32. 27ème W45-49 & 133ème féminine scratch. NAT : 1h23’12 | VELO : 7h26’37 | CAP : 4h26’30 ;

Contrat rempli pour Laure qui s’était lancé le défi d’être finisher de l’IM. Bravo !

News_Blog_27112018 (9)

> Laura Capellier ➡️ 15h50’48. 2ème W18-24 & 220ème féminine scratch. NAT : 1h15’07 | VELO : 8h33’25 | CAP : 5h39’12 ;

Immense satisfaction pour Laura. Le défi de l’IM était osé. Elle a su faire preuve d’une pugnacité hors norme.

> Mathieu Helstroffer ➡️ 10h33’26. 31ème M35-39 & 210ème scratch. NAT : 1h15’56 | VELO : 5h32’07 | CAP : 3h34’23 ;

Très belle surprise pour Mathieu qui ne s’attendait pas à une si bonne performance après avoir repris sérieusement l’entrainement au mois de mars. Il a su tirer profit de son expérience de l’année passée. (il avait réalisé 11h02’ à l’IM Zürich). Il place un solide marathon à une allure de 5’12 /km.

News_Blog_27112018 (4)

> Jordan Marguin ➡️ 10h44’13. 61ème M30-34 & 284ème scratch. NAT : 1h05’39 | VELO : 5h52’35 | CAP : 3h34’07 ;

Très bonne performance de Jordan pour son 1er IM. Il réalise une course solide dans ses cibles. Du bon boulot !

> Philippe Rocha ➡️ 10h47’34. 38ème M45-49 & 303ème scratch. NAT : 1h08’55 | VELO : 5h34’29 | CAP : 3h52’39 ;

Phil réalise au final une performance en deçà de ce qu’il pouvait attendre, principalement en ce qui concerne le segment course à pied (un chrono de 3h30’ était ciblé).

> Jean-Baptiste Lafon ➡️ 11h03’13. 51ème M25-29 & 425ème scratch. NAT : 56’43 | VELO : 5h09’47 | CAP : 4h46’37 ;

JB pouvait être optimiste à l’issue du vélo qu’il dépose en 3ème position de son groupe d’âge. Malheureusement, il se retrouve en difficulté dès le 15ème kilomètre. JB n’a encore jamais réussi à placer un marathon à son niveau sur IM. Nous trouverons les solutions pour ses prochaines échéances.

News_Blog_27112018 (5)

> Jean-Luc Arduin ➡️ 11h18’31. 41ème M50-54 & 567ème scratch. NAT : 1h11’57 | VELO : 5h56’31 | CAP : 3h59’00 ;

Encore un athlète agréablement surpris par le déroulement de la journée. « J’avais confiance mais je ne pensais pas que je serais capable de faire une course aussi pleine ! ». Du gros kiffe !

> Gilles de Chalvron ➡️ 11h22’08. 46ème M50-54 & 599ème scratch. NAT : 1h08’49 | VELO : 6h05’01 | CAP : 3h51’49 ;

Journée pleine de satisfaction pour Gilles. Sa 2ème année d’entrainement intensif lui permet de concrétiser un beau chrono. Il retranche 50 minutes à son temps de l’année passée et 27 minutes à son meilleur temps sur IM. Pour sa 4ème participation à Nice, il améliore ses meilleurs chronos sur tous les segments.

News_Blog_27112018 (6)

> Christian Castet ➡️ 11h49’50. 79ème M50-54 & 904ème scratch. NAT : 1h21’33 | VELO : 5h56’41 | CAP : 4h12’08 ;

Christian est aujourd’hui sur son petit nuage. Ses aventures IM ont souvent tourné au vinaigre par le passé (à Nice, DNF en 2011, 14h38’ en 2014, DNF à Embrun en 2017). Il réalise un chrono remarquable en retranchant 2h49’ à son meilleur temps et en améliorant ses chronos sur tous les segments.

> Grégory Aillet ➡️ 11h54’41. 190ème M40-44 & 965ème scratch. NAT : 1h18’31 | VELO : 6h24’41 | CAP : 3h57’05 ;

Meilleure performance de Greg sur IM. En 2017, il bouclait Nice en 12h55. Il retranche donc 1h en améliorant tous ses chronos. Son grand objectif était de placer un marathon en moins de 4h. C’est chose faite.

> Saint-pierre Bruno ➡️ 12h02’54. 148ème M35-39 & 1046ème scratch. NAT : 1h09’48 | VELO : 5h57’54 | CAP : 4h42’36 ;

Journée très difficile pour Bruno qui réalise une performance comparable à ses précédentes expériences sur IM (12h à Nice 2014, 11h31’ AFS et Zürich 2016 ).

> Christian Rolando ➡️ 14h19’54. 4ème M56-69 & 2079ème scratch. NAT : 1h21’17 | VELO : 7h28’09| CAP : 5h11’06 ;

Christian nous a encore épaté. Il réalise une course dans les chronos attendus.

 

IRONMAN LANZAROTE | 27 mai 2018

L’Ironman Lanzarote est une course où il n’est pas possible de se cacher. Cette épreuve participe à cultiver l’humilité. Seul au milieu des paysages désertiques érodés par ce vent omniprésent, les motifs pour quitter la course et mettre un terme à la douleur physique peuvent être nombreux.
Dans ces conditions, Simon et Bastien ont parfaitement bien tenu la barre jusqu’à la finish line.

> Bastien Pla ➡️ 10h25’53. 20ème M30-34 & 84ème scratch. NAT : 1h02’29 | VELO : 5h47’19 | CAP : 3h27’00 ;

▪️ VELO
Cibles : 220 W avg & 237 W NP & 120 BPM ;
Réalisés : 225 W avg, 239 W NP & 126 BPM avg ;

▪️ CAP
Cibles : 4’30 /km & 125 BPM avg ;
Réalisés : 4’55 /km avg & 127 BPM avg ;

Les progrès de Bastien en natation sont clairement mis en évidence ici puisqu’il réalise un de ses meilleurs chronos aquatiques. Sa performance vélo est complètement en cohérence avec son profil puissance. Il a toutefois soutenu des intensités limites hautes. Ceci peut-il expliquer sa baisse de régime au cours du marathon ? En effet, après 2h de course, le rendement de sa foulée a chuté. Il parvient malgré tout à boucler le marathon en moins de 3h30′.

> Simon Pimpernet ➡️ 12h10’52. 91ème M35-39 & 472ème scratch. NAT : 1h11’11 | VELO : 6h37’45 | CAP : 4h08’14 ;

▪️ VELO
Cibles : 190 W avg & 200 W NP
Réalisés (jusqu’au km 100) : 193 W avg, 212 W NP. Capteur HS après le km 100.

▪️ CAP
Cibles : 5’10 /km avg.
Réalisés : 5’54 /km avg. Pas de capteur cardio.

L’objectif pour Simon était de réaliser la course avec maitrise sans subir exagérément le long temps d’effort. Objectif atteint ✔️.
Il semble avoir pris son pied au cours de cette incroyable journée.

 

>>> HALF DISTANCE

 

IRONMAN 70.3 PORTUGAL | 30 septembre 2018

> Sandrine Hagenbach ➡️ 5h25’39. 7ème W40-45 & 52ème féminine. NAT : 39’57 | VELO : 2h40’19 | CAP : 1h54’57.

Sandrine réalise un segment vélo excatement dans ses cibles : 166 W NP, 155 W avg et 152 BPM avg. Assurément, son meilleur parcours vélo de l’année. Son segment CAP a été moins bon que sur son dernier half distance à Berlin. L’intensité d’effort est inférieure à la cible (-6 BPM) et le rendement de sa foulée a déjà été meilleur. Probablement que le paramètre chaleur y est pour beaucoup.

> Anthony Cadario ➡️ 4h30’17. 23ème Pro & 67ème scratch. NAT : 28’47 | VELO : 2h27’42 | CAP : 1h26’30.

Antho est clairement en souffrance depuis son 2ème Ironman à Copenhague. Son niveau de fatigue est resté élevé tout le mois de septembre ce qui a engendré une importante diminution de sa capacité à s’entraîner.

> Yonni Saumon ➡️ 4h50’56. 40ème M35-39 & 252ème au scratch. NAT : 33’05 | VELO : 2h34’23 | CAP : 1h35’01.

Le message « en ce moment un peu malade… gros rhume », reçu la veille, n’est jamais annonciateur de grandes performances.
Il réalise malgré tout une belle course avec un vélo à 160 BPM avg (5 BPM de plus que sa cible). Il court le semi à une allure moyenne de 4’31 /km, 15s /km moins vite que l’objectif initial.

News_Blog_27112018 (24)

> Saint-pierre Bruno ➡️ 5h21’53. 116ème M35-39 & 692ème scratch. NAT : 34’02 | VELO : 2h35’02 | CAP : 2h02’16.

Sur le segment CAP, Bruno a été rattrapé par son problème à une cheville et par son manque de tolérance à la chaleur. Il réalise un segment vélo à l’intensité d’effort cible (155 BPM avg) mais à une puissance curieusement basse.

 

IRONMAN 70.3 NICE | 09 septembre 2018

> Anne Becu ➡️ 5h59’58. 7ème W50-54 & 82ème féminine scratch. NAT : 37’58 | VELO : 3h22’30 | CAP : 1h48’58.

Très bonne course de Anne qui boucle le vélo dans sa cible (148 W NP & 143 W avg) en lissant bien son effort. Elle parcourt les 21 km à une allure de 5’13 /km. L’objectif haut était une allure de 4’55 /km. Elle décroche son slot pour Nice 2019.

News_Blog_27112018 (19)

> Léonore Fichet ➡️ 6h09’23. 15ème W30-34 & 96ème féminine scratch. NAT : 41’05 | VELO : 3h22’24 | CAP : 1h52’55.

Le parcours vélo de Léo se caractérise par un manque de régularité dans son effort. Sur les portions rapides, son intensité d’effort est trop basse (grosse différence puissance NP et moyenne). Le segment course à pied est réalisé à une allure inférieure à celle de son profil (5’24 /km vs 5’00 /km).

News_Blog_27112018 (17)

> Aurélia Davry ➡️ DNF. Aurélia n’a pas encore totalement récupéré de l’IM Maastricht. Elle savait avant le départ que la course serait compliquée.

> Julien Drouault ➡️ 4h57’36. 11ème M35-39 & 89ème scratch. NAT : 34’52 | VELO : 2h47’02 | CAP : 1h26’35.

Très bonne performance de Julien actuellement en préparation pour Kona. Il réalise une performance conforme à son profil > 240 W NP & 227 W avg sur le segment vélo & 4’09 /km en CAP. Il décroche son slot pour Nice 2019.

News_Blog_27112018 (20)

> Alexandre Outhier ➡️ 5h05’51. 18ème M40-44 & 142ème scratch. NAT : 32’12 | VELO : 2h49’48 | CAP : 1h34’30.

Excellent retour à la compétition pour Alex après l’opération d’une hernie discale > une allure moyenne de 1’29 /100m en natation, 236 W NP & 217 W avg sur le vélo et 4’31 /km de moyenne en CAP, exactement dans sa cible. Avec la confiance retrouvée, sa performance en vélo peut être encore meilleure.

> Vincent Boucher ➡️ 5h19’02. 27ème M35-39 & 218ème scratch. NAT : 39’58 | VELO : 2h55’16 | CAP : 1h36’19.

Vincent réalise une course un peu en-deçà de son profil de performance > 256 W NP vs 270 W NP et 4’36 /km vs 4’15 /km. Les intensités d’effort sont bonnes mais les rendements ne sont pas suffisamment bons.

> Gilles de Chalvron ➡️ 5h57’31. 61ème M50-54 & 776ème scratch. NAT : 38’48 | VELO : 3h11’48 | CAP : 1h56’29.

Actuellement en préparation pour Barcelone, Gilles n’a pas réussi à sortir de sa zone de confort. Il réalise la course à ses intensités IM. La fatigue résiduelle est probablement importante.

> Julien Pinot ➡️ DNF suite à problème mécanique en vélo. Julien a explosé son pneu au sommet du Col de Vence.

> Thomas Fauquet ➡️ DNF. Thomas n’a pas pu aborder sereinement l’épreuve. La tête n’y était pas.

News_Blog_27112018 (15)

 

Triath’Long U Côte de Beauté Royan | 08 septembre 2018

> Jean-Baptiste Lafon ➡️ 4h32’46. 13ème scratch. NAT : 30’27 | VELO : 2h23’44 | CAP (+ T2) : 1h36’01

VELO
Cibles : 300 W NP, 290 W avg & 155 BPM avg
Réalisé : 303 W NP, 292 W avg & 163 BPM avg

CAP (20,84 km)
Cibles : 4’15 /km & 165 BPM avg
Réalisé : 4’31 /km & 168 BPM avg

Jb clôture sa saison de fort belle manière. Au delà de son très bon classement, il réalise en 2ème partie de saison une course dans ses standards, chose qu’il avait du mal à réaliser par la passé en raison de son importante charge professionnelle durant l’été.

> Aude Canaguier ➡️ 5h04’46. 3ème SEF & 4ème féminine scratch. NAT : 33’07 | VELO : 2h44’02 | CAP (+T2): 1h44’12.

VELO
Cibles : 185 W NP & 185 W avg
Réalisé : 187 W NP & 178 W avg

CAP
Cibles : 4’40 /km
Réalisé : 4’54 /km

Tout comme Jb, Aude court le semi 15s /km moins vite que la cible sans doute expliqué par la nature du terrain. Elle réalise une belle performance conforme à son profil actuel.

Lien vers les résultats http://www.racetecresults.com/Results.aspx?CId=68&RId=458

 

IRONMAN 70.3 World Championship | 02 septembre 2018

> Hugues Garnier ➡️ 4h49’21 [PR]. 48ème M50-54 & 967ème scratch. NAT : 34’40 | VELO : 2h34’33 | CAP : 1h32’54

Hugues réalise sa meilleure performance sur 70.3 avec notamment une CAP légèrement plus rapide que sa cible (4’27 vs 4’30 /km).
Ses commentaires suite à sa prestation :
« Ravi de ma course que j’ai bien maîtrisé. Vélo assez vallonné rendu difficile par la piètre qualité du revêtement. J’ai bien géré sans me mettre dans le rouge. 35km/h de moyenne. La satisfaction du jour est la CAP en 1h32′ sur 21,1 km. Parti à 4’20 sur les 10 premiers km et réussi à maintenir une allure autour de 4’35 sur la fin. Vraiment content d’avoir vécu cette belle épreuve ».

 

Triathlon de Gérardmer XL | 1er septembre 2018

> Benjamin Thenot ➡️ 4h54’41. 3ème S2 & 24ème scratch. NAT : 28’26 | VELO : 2h55’28 | CAP : 1h26’43.

Excellente performance de Ben qui survient après une période d’importante fatigue. Ben améliore son chrono de 8’05 par rapport à 2017 et remonte de 4 places. Gains : 1’10 en natation / 2’49 en vélo / 2’09 en course à pied. A noter que les conditions météo étaient meilleures cette année.

VELO
Cibles : 318 W NP & 298 W avg
Réalisé : 301 W NP & 276 W avg

CAP
Cibles : 4’05 /km
Réalisé : 4’05 /km

> Pascal Thévenin ➡️ 5h28’23. 146ème scratch & 12ème V2. NAT : 33’16 | VELO : 3h05’14 | CAP : 1h43’31 ;

Pascal a appréhendé la course avec une préparation light, raison pour laquelle il est en-dessous de ses cibles.

VELO
Cibles : 270 W NP & 150 W avg
Réalisé : 249 W NP & 231 W avg

CAP
Cibles : 4’30 – 4’40 /km.
Réalisé : 4’51 /km

> Mélanie Cauvin ➡️ 5h49’42. 1ère V1F & 3ème amateur femme. NAT : 28’06 | VELO : 3h26’13 | CAP : 1h45’19 ;

Très bonne performance pour Mél qui réalise une course complètement conforme à son profil de performance.

VELO
Cibles : 200 W NP & 180 W avg
Réalisé : 209 W NP & 189 W avg

CAP
Cibles : 4’50 – 5’00 /km & 165 BPM avg
Réalisé : 4’57 /km & 162 BPM avg

News_Blog_27112018 (12)

> Marie Simonin ➡️ 5h53’08. 1ère S2 & 5ème amateur femme. NAT : 33’47 | VELO : 3h27’53 | CAP : 1h43’07 ;

Les prévisions temps pour Marie étaient de 40′ en natation, 3h30′ en vélo et 1h45′ en course à pied. Mission accomplie !
Marie poursuit sa transformation en triathlète :-)

> Chloe Beauvallet ➡️ 6h36’55. 8ème S4. NAT : 36’40 | VELO : 3h55’05 | CAP : 1h58’48 ;

Chloé réalise une course conforme à son profil.

> Christian Castet ➡️ 6h18’28. 647ème scratch & 40ème V3. NAT : 39’02 | VELO : 3h30’47 | CAP : 1h57’15 ;

Christian réalise une performance cohérente avec son niveau de performance du moment.

VELO
Cibles : 180 W NP & 160 W avg
Réalisé : 182 W NP & 162 W avg

CAP
Cibles : 5’20 /km & 155 – 160 BPM avg
Réalisé : 5’30 /km & 150 BPM avg

 

IRONMAN 70.3 EDIMBOURG | 1er juillet 2018

> Florian Casse ➡️ 5h33’57, 25ème M25-29 & 181ème scratch. NAT : 47’35 | VELO : 2h46’49 | CAP : 1h50’24.

Malgré une balade compliquée en mer, Flo réalise incontestablement sa meilleure performance sur IM 70.3 après Vichy (102ème M25-29) et Aix (68ème M25-29).
Les 90kms sont réalisés à 215 W NP et 151 BPM avg, intensité totalement conforme à son profil de performance. Il court le semi vallonné à 5’17 /km.

En comparaison, il développe 25 W de + qu’à Vichy 2017 et court à la même vitesse sur un terrain autrement plus accidenté.

News_Blog(4)_26112018

 

IRONMAN 70.3 LUXEMBOURG | 16 juin 2018

> Anne Becu ➡️ 5h23’42. 6ème W50-54 & 76ème féminine. NAT : 33’49 | VELO : 2h52’20 | CAP : 1h49’18

▪️ VELO
Cibles : 155 W NP & 135 BPM avg
Réalisé : 152 W NP, 146 W avg & 136 BPM avg

▪️ CAP
Cibles : 4’50 /km & 145 BPm avg
Réalisé : 5’09 /km & 144 BPM avg

Anne réussit à produire un très bon effort sur le vélo conforme à son profil de performance. Son rendement a été un peu moins bon que prévu sur la partie course à pied. La cause pourrait être liée à une difficulté à se ravitailler sur l’épreuve.

> Vincent Boucher ➡️ 4h40’10 [PR]. 24ème M35-39 & 172ème scratch. NAT : 34’54 | VELO : 2h34’08 | CAP : 1h25’58

▪️ VELO
Cibles : 250 W NP & 140 BPM avg
Réalisé : 244 W NP & 137 BPM avg

▪️ CAP
Cibles : 4’15 /km & 150 BPM avg
Réalisé : 4’05 /km & 150 BPM avg

Vincent a élevé son niveau de jeu sur cette épreuve. Il réalise une excellente performance.

News_Blog(3)_26112018

> Vincent Fournier ➡️ 4h56’12 [PR]. 56ème M35-39 & 365ème scratch. NAT : 33’44 | VELO : 2h33’17 | CAP : 1h40’45

▪️ VELO
Cibles : 220 W NP & 140 BPM avg
Réalisé : 222 W NP, 218 W avg & 139 BPM avg

▪️ CAP
Cibles : 4’15 /km & 160 BPM avg
Réalisé : 4’45 /km & 148 BPM avg

Excellent début de course pour Vincent avec ses meilleurs segments natation et vélo sur IM 70.3. Malheureusement, il est rattrapé au début de la course à pied par une douleur au diaphragme apparue il y a 2 semaines. Suivent 7kms à alterner course et marche. La douleur finit par disparaitre. Vincent court alors la dernière heure de course à une allure moyenne de 4’08 /km (160 BPM avg).

News_Blog(2)_26112018

> Julien Cheron ➡️ 5h00’53 [PR]. 77ème M40-44 & 429ème scratch. NAT : 34’19 | VELO : 2h36’21 | CAP : 1h43’07

▪️ VELO
Cibles : 235 W NP & 150 BPM avg
Réalisé : 225 W NP, 215 W avg & 151 BPM avg

▪️ CAP
Cibles : 5’00 /km & 160 BPm avg
Réalisé : 4’55 /km & 162 BPM avg

Avec d’excellentes sensations tout au long de l’épreuve, Julien réalise sa meilleure performance sur IM 70.3. Il court le semi 31s /km plus vite qu’à l’IM 70.3 Barcelone.

 

IRONMAN 70.3 ITALIE | 10 juin 2018

Yonni Saumon ➡️ 4h42’24. 13ème M35-39 & 65ème scratch. NAT : 27’40 | VELO : 2h30’51 | CAP : 1h37’07
Bonne performance pour Yonni qui a remonté des places tout au long de la course. 124ème overall à la sortie de l’eau, il pose le vélo 99ème puis franchit la ligne 65ème à l’issue du semi marathon.

Il avait pour cible 155 BPM avg sur le segment vélo. Il boucle les 90kms à 160 BPM avg.
Il court les 20,9kms course à pied à une allure de 4’35 /km (165 BPM avg). Sa cible était de 4’15 /km mais la température qui avoisinait les 37/38°C l’a contraint à ralentir fortement sur la 2ème partie du parcours.

News_Blog(6)_26112018

 

IRONMAN 70.3 RAPPERSWIL | 03 juin 2018

Anthony Cadario ➡️ 4h13’39. 19ème scratch & 17ème Pro. NAT : 28’17 | VELO : 2h21’34 | CAP : 1h20’03
Anthony réalise en Suisse la meilleure performance de sa saison après Dubaï, Marbella et Barcelone. Il gagne quelques watts en vélo (267 W NP) et court à 3’52 /km sur les 20,6kms (6ème chrono course à pied chez les Pros).
170 BPM avg sur le segment vélo et course à pied.
Il doit encore gagner 2’30 à 3′ sur le segment natation pour être au contact et ne pas se retrouver seul toute la course.

 

CHALLENGE Samorin « The Championship » | 03 juin 2018

> Hugues Garnier ➡️ 5h06’00. 27ème M50-54 & 253ème scratch. NAT : 36’22 | VELO : 2h31’26 | CAP : 1h50’11

Hugues a maintenu sa position en AG et au scratch tout au long de la course. Il réalise un bon segment vélo à 140 BPM avg (cible à 135 BPM avg). Il boucle les 89kms à 35,3km/h sur un vélo classique. Il est certain que beaucoup de minutes sont perdues à cause du matériel.
Les 36° C ont rendu le semi particulièrement difficile. Hugues a tenté de tenir son allure cible au départ mais la FC s’est fortement emballée avec la chaleur, ce qui a abouti à une belle explosion à mi-parcours.

High5-SN-RED+BLACK-OL
Logo_Rudy Project
Logo_Alltricks

Leave a Comment